Arlete Dialetachi ARLETE DIALETACHI

SciELO - Scientific Electronic Library Online

 
vol.2 special edition author indexsubject indexarticles search
Home Pagealphabetic serial listing  

Revista Brasileira de Ciências Sociais

Print version ISSN 0102-6909

Abstract

ORTIZ, Renato. Les sciences sociales et l'anglais.Translated byArlete Dialetachi. Rev. bras. ciênc. soc. [online]. 2006, vol.2Selected edition, pp. 0-0. ISSN 0102-6909.

Cet article est une réflexion à propos de la prédominance de l'anglais dans le contexte de la globalisation. L'auteur analyse, en particulier, les implications de ce phénomène sur les sciences sociales. Dans une première partie, il propose une analyse critique de la littérature élaborée par les linguistes par rapport à l'expansion de la langue anglaise dans le monde contemporain, s'attachant spécifiquement au passage de l'anglais, langue internationale, à l'anglais, langue mondiale. Dans la seconde partie, l'auteur discute la suprématie de l'anglais dans les sciences de la nature et les sciences sociales. L'argument central est que ces deux pratiques scientifiques sont distinctes, c'est-à-dire, si l'anglais peut fonctionner comme langue franche dans les sciences de la nature, cela est impossible dans le cadre des sciences humaines. Comme la construction de l'objet social se fait par la langue - car il se trouve toujours lié à un contexte historique et géographique spécifique - la production dans les sciences sociales doit maintenir, dans son élaboration, une pluralité de langues. Néanmoins, si la prédominance d'une langue s'impose, cela a lieu en fonction de la hiérarchisation du pouvoir du marché de biens linguistiques à l'intérieur duquel se crée un faux rapprochement entre l'idée de l'universel et celle du global.

Keywords : Mondialisation; Modernité; Culture; Identité Nationale.

        · abstract in English | Portuguese     · text in English     · pdf in English